Nos conseils pour choisir une mutuelle quand on est au chômage

mutuelle chomage

Vous avez subi un licenciement, une rupture conventionnelle de votre contrat de travail et vous retrouvez au chômage ? Que ce soit une mutuelle familiale souscrite pour l’ensemble de votre famille, votre conjoint et vos enfants compris, ou une mutuelle individuelle, vous vous demandez comment cela se passe à la rupture du contrat avec votre entreprise.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Le principe de la portabilité de votre mutuelle

La portabilité, c’est de pouvoir continuer à bénéficier de la mutuelle de votre entreprise après la rupture de votre contrat de travail, si vous êtes pris en charge au titre de l’assurance-chômage. Vous ne pourrez bénéficier de la portabilité si vous êtes au chômage suite à une rupture de contrat pour faute lourde.

Qui peut bénéficier de la portabilité ? Pour combien de temps ?

Si, dans le cadre de votre entreprise avant votre période de chômage, vous avez souscrit une mutuelle individuelle, la portabilité s’applique. De même, si vous avez souscrit une mutuelle familiale avec au moins un autre membre de votre famille, votre enfant ou votre conjoint. La portabilité s’applique donc de façon automatique, sans aucune démarche de votre part, avec une cotisation mensuelle sans augmentation de prix, et pour une durée d’un an maximum. Le point de départ de la portabilité est le jour de la rupture du contrat.

Quelle mutuelle complémentaire choisir ?

Si au bout d’un an, votre période de chômage continue, ou que vous ne puissiez pas bénéficier de la portabilité pour cause de licenciement pour faute lourde, vous avez le choix entre souscrire une mutuelle santé complémentaire ou ne pas y souscrire.

A lire aussi :  Est-ce qu'une mutuelle entreprise est obligatoire ou pas ?

Hormis pour les salariés du secteur privé pour lesquels l’adhésion à la mutuelle santé collective de leur entreprise est obligatoire, l’adhésion à une mutuelle santé est facultative. Les personnes en période de chômage n’ont donc aucune obligation de souscrire une mutuelle santé.

Sans mutuelle complémentaire, il vous faudra alors régler les dépenses non prises en charge par l’assurance-maladie. Le reste à charge en l’absence de mutuelle complémentaire peut vous amener à faire le choix de souscrire une assurance mutuelle complémentaire.

Le bon conseil est d’effectuer une comparaison en ligne en fonction de votre profil personnel, de vos éventuels ayant droits, et des garanties couvertes, notamment en matière d’optique et de dentaire qui sont les postes ayant un reste à charge le plus élevé.

Qu’est-ce que la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) ?

C’est une couverture maladie universelle complémentaire destinée aux personnes sous conditions de ressources modestes. La demande pour bénéficier de cette mutuelle universelle se fait en ligne sur le site de la complémentaire santé solidaire. Le coût de la cotisation à cette complémentaire santé solidaire dépendra de vos revenus, et pour certains, pourra être totalement gratuit. Le seul reste à charge sera la participation forfaitaire de 1 euro applicable à tous les assurés bénéficiaires de l’assurance-maladie.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Partages :