Comment choisir la meilleure mutuelle santé ?

Médecin avec stéthoscope

Il est nécessaire de bien connaitre vos besoins afin de pouvoir choisir au mieux votre mutuelle santé. En vérité, la mutuelle santé est une chose à laquelle on souscrit individuellement. D’ailleurs, elle n’est classée dans le groupe des « assurances pour personne ». Par conséquent, elle met en jeu de nombreux paramètres qui directement vous concernent. Comment choisir la meilleure mutuelle santé ? Au milieu de la panoplie des offres disponibles sur internet, des propositions de diminutions en ce qui concerne le remboursement de votre sécurité sociale et des prix signalés à la hausse, il n’est pas donné à tout le monde d’avoir l’expertise qu’il faut pour trier. À travers ce petit article, vous allez pouvoir disposer des indices nécessaires pouvant vous permettre de choisir au mieux votre mutuelle de santé.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Effectuer des comparaisons pour choisir la meilleure mutuelle santé

Pour choisir la meilleure mutuelle santé ou complémentaire santé, une astuce intelligente consiste à effectuer la comparaison de toutes les offres de contrat qui vous intéresse ou dont vous aviez entendu parler. Et pour bien comparer ces complémentaires santé ou mutuelles santé, il vous faudra vous baser sur vos réels besoins.  

Vous devez étudier les propositions de chaque contrat, poste par poste. Par exemple, si vous souhaitez avoir un complémentaire santé ou une mutuelle santé offrant en cas d’hospitalisation de grands taux de remboursement, vous devez orienter votre étude comparative sur les prestations prises en charge. Il est également important de savoir comment se faire rembourser par la mutuelle afin de réussir cette tache. 

Dans la majorité des cas, cet exercice vous demandera un peu de patience et de temps. Si vous n’en avez pas, faire appel à un courtier pourra être une bonne option. Le courtier dispose de toutes les compétences nécessaires pour vous aider à effectuer les comparaisons et choisir la mutuelle santé ou la complémentaire santé la mieux indiquée. 

Vous pouvez également passer par les comparateurs en ligne. Il s’agit d’une solution idéale pour dénicher rapidement les meilleures mutuelles santé avec des données plus ou moins intéressantes. En optant pour ce choix, vous pouvez avoir accès à un tableau comparatif et un classement des différentes offres en matière de complémentaire santé ainsi que les avantages et inconvénients éventuels de chacune d’elles. 

Comment les mutuelles santé effectuent-elles le calcul du remboursement ?

Le remboursement est le procédé par lequel votre mutuelle ou votre complémentaire santé déduit de l’argent que vous aviez réellement versé, le remboursement de la sécurité sociale. Après cela, il restera une participation “forfaitaire” que l’intéresser même doit payer obligatoirement. Bien sûr, dans la limite des clauses prévues par le contrat.  C’est pour cela qu’il est important de savoir comment changer de mutuelle santé. 

A lire aussi :  Comprendre ce qu'implique une mutuelle complémentaire santé

Lorsque vous effectuez le bon choix de mutuelle ou de complémentaire santé, les dépenses d’honoraires sur certains postes de dépenses santé ne seront que minimes. Ces frais sont en effet, ceux qui resteront à la charge du client (donc vous). 

Exemple : si le client part pour une consultation chez un médecin généraliste, le remboursement minimum de sa mutuelle santé et de sa sécurité sociale sera de 24 euros pour les frais de consultation s’élevant à 25 euros. Vous devez obligatoirement payer par vous même les 1 euro restants. C’est le tarif standard et ceci ne prend pas en compte les autres options prévues par votre contrat de complémentaire santé. 

Vous vous demandez certainement : et si je faisais ma consultation auprès d’un médecin de secteur 2 ? Dans cette situation, ce dernier a le droit de proposer ses propres honoraires, mais en restant mesuré. Les tarifs peuvent alors varier entre 30 et 35 euros. 

Votre complémentaire santé devra alors au préalable prévoir ce qu’on appelle le remboursement de dépassement d’honoraires. Dans le cas contraire, vous serez toujours remboursé 24 euros (cas normal) et il vous restera 1 euro comme charge forfaitaire à payer. 

Maintenant, si votre consultation vous a couté par exemple 30 euros, vous aurez alors à votre charge 6 euros. Ce qui représente la différence entre les honoraires du médecin de secteur 2 et les 24 euros du remboursement de votre sécurité sociale. 

C’est pour cela qu’il est très important de bien choisir sa mutuelle santé. Aussi, il est nécessaire de savoir comment résilier une mutuelle en cours d’année si tant est que vous eussiez déjà mal opéré votre choix.

Vous pouvez demandez un devis à votre opticien par exemple, si vous voulez connaître à l’avance le montant et vérifier le remboursement de votre mutuelle.

Complémentaire santé ou assurance maladie : laquelle choisir ?

La mutuelle santé a les mêmes objectifs que l’assurance maladie. Elles servent à rembourser une partie ou la totalité des frais médicaux que la sécurité sociale ne permet pas de rembourser. La seule différence entre la mutuelle santé et l’assurance maladie réside dans leur statut juridique. 

Le complémentaire santé quant à elle est un contrat d’assurance. Elle est vendue par des entreprises privées à but lucratif qui sont régies par le code des assurances. Or, les mutuelles ainsi que les entreprises d’assurance mutuelle par contre sont à but non lucratif. 

Elles sont aussi régies par le code de la mutualité. Le complémentaire santé se fonde sur la solidarité des cotisations des adhérents. Autrement dit, c’est leurs cotisations qui permettent d’assurer la couverture des remboursements complémentaires. 

A lire aussi :  Quels sont les avantages de la complémentaire santé AXA ?

Quels sont les niveaux de garantie de la mutuelle santé ?

Pour bien choisir une mutuelle santé, il faut comprendre les garanties qu’elle offre et savoir de quoi vous avez réellement besoin. Ces deux paramètres sont utiles pour effectuer la comparaison des différents postes de remboursements. 

  • La prise en charge du ticket modérateur : c’est le premier niveau de garanties que propose la majorité des mutuelles santé. Ce ticket modérateur n’est rien d’autre que la somme d’argent équivalent à la base de remboursement de votre sécurité sociale. C’est la déduction issue du remboursement de la sécurité sociale. 

Cette nouvelle notion peut s’avérer un peu compliquée à comprendre pour les profanes puisque c’est la sécurité sociale qui fournit toutes les données relatives à son calcul. Mais pour faire court, il faut comprendre qu’en cas de dépassement d’honoraires, les dépenses supplémentaires reviendront entièrement à votre charge. 

  • Le deuxième niveau de garantie prend en compte généralement les prestations de niveau plus bas (inférieur). Il prend aussi en compte les forfaits concernant les prestations dentaires et optiques. 

En vérité, plus une mutuelle santé proposera de niveau de garanti, plus les possibilités de remboursements seront aussi élevées. D’un autre côté, lorsque les niveaux de garanties sont élevés, les mutuelles santé proposent aussi d’autres remboursements sur certains postes de santé que la sécurité sociale ne couvre pas. C’est le cas par exemple des médecines ou traitements naturels. 

Formules de garantie et catégories des postes de remboursement

Les postes de remboursement sont regroupés par catégorie en fonction des formules de garantie. On peut citer :

  • Les actes médicaux : ils regroupent les consultations, les services d’analyse en laboratoire, les auxiliaires médicaux, les actes chirurgicaux effectués au sein des cabinets médicaux, les prestations d’imagerie médicale;
  • L’hospitalisation : il prend en compte les actes médicaux effectués au sein des maternités et des hôpitaux, le forfait hospitalier et les frais relatifs aux séjours;
  • L’optique : il prend en compte la chirurgie réfractive, les lentilles, les verres et les montures;
  • La dentaire : il prend en compte les soins dentaires, l’orthodontie et les prothèses;
  • L’appareillage : il prend en compte tout ce qui a rapport avec l’orthopédie et les prothèses auditives. 

Et à chacune de ses postes de remboursement est affecté un pourcentage de remboursement. Ce dernier représente la somme d’argent que vous recevrez une fois que vous avez remboursé les frais de votre sécurité sociale. Il faut savoir également que les niveaux de garantie supérieure donnent droit, en plus des niveaux plus bas, à d’autres types de prestations supplémentaires. 

Le poste d’hospitalisation par exemple aura en plus comme prestation, le remboursement de la chambre particulière. Le poste prévention pourra prendre en charge en plus, l’arrêt du tabac et certains vaccins. Au poste dentaire, la parodontologie et l’implantologie pourront s’ajouter.

A lire aussi :  Comment savoir si on a une mutuelle actuellement ?

Pour le poste optique, la chirurgie réfractive pourra être ajoutée comme remboursement complémentaire. Enfin, les postes dits du bien-être prendront en plus en compte les prestations des sophrologues, des diététiciens, des ostéopraticiens et des podologues. 

C’est l’une des raisons pour lesquelles les sociétés de mutuelle ou d’assurance maladie font fréquemment évoluer leurs offres. Parfois, il s’agit des modules optionnels. Et afin d’augmenter vos taux de remboursement, vous pouvez par exemple souscrire pour une garantie minimum, mais en optant pour un unique module (module hospitalisation par exemple). 

Il en est de même pour les entreprises. Et c’est pourquoi il faut chercher à savoir si la mutuelle entreprise est obligatoire ou pas dans votre région. Cela va vous permettre en tant que chef d’entreprise de bénéficier des avantages d’une mutuelle santé en choisissant les options les plus avantageuses pour vous. 

Se référer aux conditions générales et particulières relatives aux contrats des mutuelles santé

Deux éléments fondamentaux composent un contrat d’assurance maladie. Il s’agit des conditions générales et des conditions particulières. Les conditions générales sont les clauses régissant les règles générales liées au nouveau contrat auquel vous venez de signer. Ce sont les informations mises à votre disposition par l’assureur et qui abordent les conditions légales relatives à ses prestations. Les conditions générales sont exprimées avec des expressions globales. Elles ne peuvent être modifiées sous aucun prétexte. En vérité, elles proviennent de la même source et sont définies par le code des assurances ou le code de la mutualité.  

En ce qui concerne les conditions particulières, ce sont elles qui constituent réellement votre contrat. Elles sont individuelles et rédigées selon vos besoins. Les conditions particulières du contrat de votre mutuelle santé prennent en compte par exemple vos niveaux, la somme de franchises, le montant des garanties et biens d’autres éléments. 

En bref, elles sont personnalisées et si une situation de litige se présentait, elles seront toujours prioritaires sur les conditions générales. Pour choisir en connaissance de cause votre mutuelle santé ou votre complémentaire santé, voilà autant de paramètres qui vous seront très utiles.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Amandine Carpentier

Partages :