Les 6 bienfaits du cumin

Si l’on apprécie le cumin comme épice, il a d’autres vertus qui en font un produit particulièrement recherché depuis des millénaires. Les Égyptiens l’utilisaient par exemple pour embaumer le corps du pharaon pour qu’il puisse conserver éternellement son apparence. D’autres peuples l’utilisent aussi pour traiter les problèmes digestifs et des troubles de la circulation sanguine. Bref, le cumin a de multiples bienfaits dont vous devez profiter. Faites quand même attention aux éventuels effets secondaires de cette épice.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Un puissant Antioxydants

Le cumin contient de puissants antioxydants qui protègent les cellules contre les radicaux libres. On associe les radicaux libres au stress oxydatif. Ils sont responsables des signes de vieillissement des cellules comme la cataracte, mais également des maladies et troubles comme le cancer, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinso. Le cumin protège les cellules de ces éléments grâce à l’apigénine et à lutéoline, de puissants antioxydants.

Traitement de la diarrhée et du côlon irritable

Le cumin est connu pour ses effets sur l’appareil digestif. La médecine orientale le prescrit notamment pour traiter la diarrhée depuis des siècles. Des scientifiques ont attesté ce bienfait du cumin.

Il est également efficace pour traiter les symptômes du côlon irritable comme les crampes, les maux de ventre, la nausée et les sensations de ballonnement, la constipation… L’extrait de cumin est si efficace qu’il peut remplacer efficacement de coûteux médicaments pour traiter le syndrome du côlon irritable.

Gestion et réduction du risque de diabète

Les études ont souligné que les flavonoïdes et d’autres nutriments essentiels du cumin ont des propriétés hypoglycémiantes. Il permet en effet de réduire le taux de sucre dans le sang et de maintenir un indice de masse corporelle acceptable chez les diabétiques. Ces effets sont dus à la thymoquinone et au bêta-sitostérol.

A lire aussi :  Comment choisir sa brosse à dents électrique ?

En fait, la consommation de cumin stimule la sécrétion d’insuline et la sensibilité des muscles squelettiques à cette hormone. Cela permet de tonifier les cellules du foie et d’améliorer l’absorption du glucose par les tissus musculaires.

Antibactérien et conservateur d’aliments

Des chercheurs ont vérifié les propriétés antibactériennes de l’extrait de cumin et ils ont conclu qu’il est efficace contre les principales bactéries pathogènes d’origine alimentaire. Grâce au cuminaldéhyde, le composant bioactif majeur du cumin, cette épice pourrait être utilisée comme un conservateur naturel alternatif pour prévenir les maladies d’origine alimentaire.

Il serait même efficace pour protéger l’organisme contre des bactéries pathogènes et pour renforcer notre système immunitaire. Cela explique l’utilisation du cumin comme conservateur d’aliments depuis des siècles.

Réduction du taux de cholestérol et perte de poids

La consommation de cumin vous aide à contrôler le niveau de cholestérol dans le sang et à prévenir les maladies cardiaques et les accidents cardiovasculaires. Pour bénéficier de ces bienfaits du cumin, vous n’avez qu’à mélanger la poudre de cumin à votre yaourt.

En intégrant le cumin dans vos plats, vous profitez aussi de l’effet rassasiant de cette épice. Cela vous permet de limiter la quantité de nourriture que vous ingérez et vous aide à perdre du poids. Les principes actifs du cumin stimulent aussi la transformation et l’absorption des nutriments par les organismes. Ils favorisent aussi l’élimination du mauvais cholestérol (LDL), ce qui vous permettra d’éviter les surcharges pondérales.

Effet anti-inflammatoire

Les principes actifs du cumin ont des effets anti-inflammatoires et antiseptiques. Si vous souffrez donc de douleurs ou d’inflammations qui pourraient occasionner d’autres troubles, inclure le cumin dans votre alimentation est une bonne idée.

En effet, la consommation de cumin permet notamment de réduire les inflammations articulaires et de traiter le rhumatisme. Le cumin noir est même utilisé pour traiter l’asthme, le diabète, l’eczéma et d’autres maladies inflammatoires.

A lire aussi :  Les bonnes habitudes pour prévenir la maladie d’Alzheimer

Effets secondaires du cumin

Malgré ses bienfaits, le cumin présente des risques en cas d’excès. Cela peut provoquer par exemple la chute de la glycémie, ce qui constitue un danger pour les diabétiques. La consommation excessive de cumin peut aussi entraîner une brûlure de l’estomac ainsi que des lésions hépatiques et rénales. Enfin, les personnes sujettes à des troubles cardiaques doivent aussi éviter le cumin, car il accélère la coagulation du sang. Cela peut entraîner des problèmes circulatoires.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Amandine Carpentier

Partages :