Les bonnes habitudes pour prévenir la maladie d’Alzheimer

prevention maladie Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une pathologie neurodégénérative. Elle atteint certains sujets dès la cinquantaine, mais cela reste rare. Elle frappe souvent à partir de la soixantaine. Si aucun traitement curatif n’existe pour l’instant, il est possible de ralentir l’évolution de la maladie. On peut également réduire le risque en adoptant une certaine hygiène de vie.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

L’activité physique

Pratiquer une activité physique régulière est un excellent moyen pour réduire le risque de maladie d’Alzheimer. C’est aussi bon pour le cœur, la circulation et le bien-être en général. Si vous éprouvez des difficultés à pratiquer régulièrement des sports, commencez par trouver des activités qui sont aussi ludiques que physiques. Une petite promenade de 30 à une heure par jour convient parfaitement.

Cependant, diversifier les activités permet de garder la forme. L’activité aérobique aide par exemple à maintenir le cœur, la circulation sanguine et le système respiratoire de manière à bien oxygéner et alimenter en nutriment le cerveau.

Il faut également pratiquer des activités pour renforcer les muscles, même modérées. Cela influence le taux de glucides dans le sang et réduit ainsi le risque de diabète, un des facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer. On recommande au minimum deux séances de musculation hebdomadaires.

Manger sainement

Un régime sain et équilibré réduit le risque de démence comme la maladie d’Alzheimer, mais aussi les maladies cardiovasculaires, l’obésité, le diabète de type 2, le cancer… Il faut autant que possible diversifier le régime, car aucun aliment ou nutriment particulier ne peut assurer à lui seul la santé du cerveau.

Il faut quand même privilégier les fruits pour apporter au cerveau le sucre dont il a besoin pour fonctionner correctement. Les fructoses, les sucres contenus dans les fruits, sont effectivement plus sains que les sucres transformés.

A lire aussi :  6 bonnes habitudes pour préserver le cœur

Pour bien équilibrer votre régime, incluez aussi des sources de protéines saines dans votre régime. Misez sur les poissons et la viande blanche plutôt que la viande rouge. Les protéines végétales sont aussi très bonnes pour la santé. Le blé complet, le tofu, les haricots, les pois… en sont très riches. Très pauvres en matières grasses.

Pour les sauces et les fritures, choisissez l’huile d’olive ou l’huile de colza. N’oubliez pas de manger des aliments riches en fibres solubles comme l’avoine et l’orge pour éliminer le mauvais cholestérol. Pour le sel, limitez votre consommation à 6 g par jour. Pour cela, évitez autant que possible les plats préparés.

Arrêter le tabac et réduire l’alcool

Fumer augmente le risque de développer la maladie d’Alzheimer et une démence plus tard. Cela nuit en effet aux vaisseaux sanguins du cerveau et à la circulation sanguine en général. Certes, il n’est jamais trop tard pour arrêter le tabac, mais plus vous arrêtez tôt, plus vous évitez d’endommager le cerveau.

Boire trop d’alcool multiplie aussi le risque de développer la maladie d’Alzheimer. En effet, l’excès d’alcool expose votre cerveau et d’autres organes comme le foie et le rein à de sévères troubles. Par exemple, un petit verre de vin par jour suffit amplement. Pour limiter votre consommation, n’hésitez pas à passer plusieurs jours sans alcool chaque semaine. Vous pouvez aussi alterner les boissons alcoolisées et les boissons hygiéniques.

Restez actif mentalement et socialement

Pour conserver la vitalité de votre cerveau, engagez-vous dans des activités mentales et sociales. Cela le soulagera des stress qui nuisent énormément à sa santé. Trouvez des activités que vous aimez pour maintenir votre cerveau actif. Les puzzles, les mots croisés, le sodoku… font parfaitement l’affaire.

Tout ce qui fait travailler vos méninges et vous incite à développer vos capacités de réflexion est bon pour le cerveau et réduit le risque de développer la maladie d’Alzheimer. La musique, la lecture, la peinture, la sculpture, la cuisine, les jeux de société… sont autant d’activités pour maintenir votre cerveau actif.

A lire aussi :  Les 6 bienfaits du cumin
➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Amandine Carpentier

Partages :