Les 5 bienfaits de la cannelle

bienfaits de la canelle

Vous aimez sûrement la cannelle si vous adorez le pain d’épices. Selon les chercheurs, l’odeur et la saveur caractéristiques de la cannelle sont dues au cinnamaldéhyde. Ce composant est responsable de la plupart des effets de la cannelle sur la santé en assaisonnant vos plats ou vos pâtisseries avec cette épice, vous profitez déjà de ses bienfaits. Faites toutefois attention, car un excès de cannelle peut entraîner de sérieux problèmes de santé.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Antioxydant et anti-inflammatoire

La cannelle contient de fortes quantités de polyphénols, des antioxydants très puissants. La concentration de ces éléments protège l’organisme, notamment les cellules, contre les dommages causés par les radicaux libres. Par conséquent, la consommation de canelle diminue le risque de vieillissement précoce des cellules et d’autres maladies.

Les antioxydants de la cannelle ont aussi des effets anti-inflammatoires, ce qui permet de traiter certains troubles comme les maux de tête et les douleurs de l’arthrite. En mangeant régulièrement de la cannelle, vous limitez le risque de maladie chronique. En effet, elle aide votre organisme à prévenir les infections et à réparer les lésions sur les tissus.

Réduction du risque de maladie cardiaque

En mangeant de la cannelle, vous limitez le risque des maladies cardiaques. En effet, elle contribue à l’élimination des plaques de graisses dans les artères et assure la fluidité de la circulation du sang. Si vous avez un problème d’hypertension, consommer de la cannelle peut aussi vous aider. Cela permet à l’organisme d’éliminer les mauvais cholestérols (LDL) et les triglycérides tout en augmentant les bons cholestérols (HDL). Vu ces bienfaits, la cannelle est tout aussi indiquée pour la perte de poids.

A lire aussi :  Les bonnes habitudes pour prévenir la maladie d’Alzheimer

Amélioration de la sensibilité à l’insuline

De nombreuses personnes développent une résistance à l’insuline. Cette résistance empêche l’hormone de jouer son rôle clé dans le métabolisme et l’utilisation d’énergie. Elle dérègle aussi le transport du sucre dans le sang et vers les cellules. C’est l’origine du diabète de type 2 et de troubles métaboliques.

En revanche, la consommation de cannelle réduit considérablement la résistance à l’insuline et permet à cette hormone de faire son travail. Chez les personnes atteintes du diabète de type 2, 1 g de cannelle par jour a des effets bénéfiques sur l’organisme.

Contrôle de la glycémie et effet antidiabétique

La cannelle doit aussi son succès à ses propriétés hypoglycémiantes. Elle peut réduire la glycémie en diminuant le taux de glucose dans le sang après un repas. Elle limite l’effet de nombreuses enzymes digestives pour ralentir l’absorption des glucides au niveau du tube digestif.

La cannelle agit aussi sur les cellules en imitant l’insuline. Cela améliore considérablement le métabolisme du glucose, notamment par les cellules, même si son effet est beaucoup plus lent que celui de l’insuline.

Prévention des maladies neurodégénératives

En mangeant régulièrement de la cannelle, vous limitez l’accumulation d’une protéine dont la concentration dans le cerveau entraîne des troubles comme la maladie d’Alzheimer. La cannelle contribue aussi à la protection des neurones et normalise le niveau de neurotransmetteurs, ce qui améliore la fonction motrice.

En outre, la perte progressive des cellules du cerveau entraîne des troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. Les propriétés antioxydantes de la cannelle protègent les cellules du cerveau contre l’oxydation, ce qui permet de prévenir ou de retarder ces maladies.

Les effets indésirables de la cannelle

La cannelle est connue pour ses effets hypoglycémiques. Si elle permet de baisser le taux de sucre dans le sang, une consommation excessive peut en effet entraîner une hypoglycémie. Vous risqueriez dans ce cas une fatigue chronique, des étourdissements et éventuellement des évanouissements. En outre, un excès de cannelle endommage le foie.

A lire aussi :  Les habitudes à adopter pour préserver ses reins

L’allergie à la cannelle peut aussi provoquer des lésions buccales comme l’aphte, un gonflement de la langue ou des gencives, une sensation de brûlure ou de démangeaison… En principe, la consommation de cannelle par jour ne devrait pas dépasser une demi-cuillerée à café.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Amandine Carpentier

Partages :