Peut-on être enceinte et avoir ses règles ?

Lorsqu’il est question d’attendre un bébé, les sentiments se mélangent au quotidien : la joie de devenir maman, l’inquiétude pour l’accouchement, le stress pour les différents changements, que ce soit physique, mais surtout physiologique. En effet, une femme enceinte est beaucoup plus vulnérable. Par exemple, elle s’inquiète de tout, particulièrement lorsqu’une chose anormale se produit, comme les saignements du premier trimestre de grossesse ou les métrorragies. De nos jours, de nombreuses femmes ont du mal à différencier les règles d’un saignement normal en début de grossesse avec les règles qui débutent. En effet, les saignements au premier trimestre de grossesse concernent beaucoup de femmes enceintes, soit plus de 24 %. Ce qui fait qu’une question se pose souvent : est-il possible d’être enceinte tout en ayant ses règles ? Pour vous aider à comprendre ce que sont les métrorragies du premier trimestre, faisons le point sur les causes de ces saignements alors que la femme attend un bébé.

Femmes enceintes : différence entre règles et saignements

Pour pouvoir les départager, il convient de souligner la définition exacte de chaque terme. En effet, les règles ou le cycle menstruel sont un processus d’élimination de l’endomètre. En général, ce processus est enclenché lorsque la rencontre entre l’ovule et les spermatozoïdes n’a pas eu lieu durant le cycle de la femme. De plus, les règles durent généralement entre 3 et 8 jours tandis que la durée des saignements ne dépasse pas les deux jours.

D’autres différences sont à mettre en lumière pour comprendre les deux termes :

  • Pendant les règles menstruelles, la couleur du sang est d’un rouge vif. Pour les saignements durant la grossesse, la couleur du sang est légèrement claire : rose ou marron ;
  • La quantité de sang différencie largement les deux termes. En effet, les règles menstruelles sont abondantes tandis qu’un saignement de grossesse l’est moins.

Dans le cas où la femme enceinte évacue une quantité anormale de sang, malgré son état, il est primordial de consulter un médecin ou un professionnel de santé.

Cause des saignements chez une femme enceinte

femme enceinte assis au bureau du docteur

Il faut souligner que les cycles menstruels n’ont rien à voir avec les saignements qui surviennent en début, durant ou à la fin de la grossesse. D’ailleurs, ces saignements sont aussi appelés les règles enceinte. Les règles enceinte surviennent pour les raisons suivantes :

  • Lors de l’implantation du fœtus dans la muqueuse utérine ;
  • Le décollement du placenta à la paroi de l’utérus ;
  • Une lésion cervicale bénigne qui entraîne des saignements après un rapport sexuel ;
  • Après un examen gynécologique pour les futures mamans ;
  • Le déni de grossesse est un cas rare, mais peut également être la cause des saignements pendant la période de grossesse ;
  • La contraception peut engendrer des saignements durant la période de grossesse et la future maman continue à avoir ses règles à chaque fin du cycle.

Implantation du fœtus

Un saignement au tout début des premiers trimestres, chez une femme enceinte, est souvent provoqué par l’installation du fœtus dans la cavité utérine après la fécondation. Vous devez savoir que les saignements en début de grossesse ne sont pas douloureux. Dans le cas contraire, la future maman devra consulter un gynécologue ou un professionnel de santé en urgence. À noter que les saignements sont considérés comme de simples pertes. De ce fait, les saignements se reconnaissent par de petites pertes de couleurs roses ou marrons et dont la durée est de un à deux jours.

La femme peut également être enceinte et avoir des règles appelées des règles anniversaires. En effet, on les appelle règles anniversaires, car les saignements surgissent à la date prévue pour les règles.

Le décollement du trophoblaste (le placenta)

L’autre cause des règles enceinte est la perte d’adhésion du trophoblaste (le placenta). Selon les études, plus de 15 % des cas de grossesse subissent un décollement trophoblastique au début des premiers mois de grossesse. Dans la plupart des cas, un décollement du placenta se résorbe naturellement. Il suffit pour cela que la femme enceinte soit suivie de près par un gynécologue.

Pour les futures mamans qui optent pour les méthodes de contraception, il peut effectivement s’agir d’avoir les règles alors qu’elles attendent des bébés. Toutefois, ces règles sont artificielles.

Néanmoins, il est possible que certaines futures mamans continuent à avoir leurs règles, malgré leur état. En effet, cela dépend principalement du corps de chaque maman. Il arrive que la grossesse n’affecte en rien le cycle menstruel et que le corps continue à produire les mêmes hormones et les œstrogènes pendant la grossesse.

Enfin, les saignements en début de grossesse sont normaux. Mais lorsqu’ils sont accompagnés de douleurs et que la durée du saignement dépasse les deux jours, il faut s’alarmer et aller voir un professionnel de santé. Certains ont souvent des à priori lorsqu’il s’agit de saignement au cours d’une grossesse, comme l’annonce d’une fausse couche, d’une grossesse extra-utérine ou d’autres complications. Sachez qu’après de nombreuses études, il a été prouvé que les femmes enceintes qui ont eu des métrorragies en début de grossesse ont toutes eu une période de grossesse normale avec un accouchement bien à terme.

Si vous continuez à avoir vos règles, mais que vous présentez des symptômes de grossesse, le moyen le plus sûr est d’effectuer un test de grossesse.

Amandine Carpentier

Essayez Gratuitement notre Comparateur de Mutuelles et Assurances Santé !