Peut-on conduire en étant enceinte ?

Attendre un bébé est une source de joie, mais aussi source d’inquiétude et de nouvelles organisations au quotidien pour la future maman. En effet, parmi les nouvelles organisations à ne pas négliger, figure la conduite auto, surtout pour les mamans qui ont l’habitude de conduire avant leur grossesse.

Avec la pression, la vie moderne et la nécessité de se déplacer pour aller travailler, faire des courses ou aller au rendez-vous chez le médecin, beaucoup de femmes enceintes se demandent si elles peuvent conduire en toute sécurité. Cet article vous aidera à répondre à vos questions et à comprendre comment conduire en toute sécurité pendant la grossesse.

Future maman et conduite auto durant la grossesse

Lorsqu’une femme est enceinte, elle doit prendre des mesures de précaution supplémentaires pour éviter les accidents pour elle-même et son bébé. La conduite automobile est l’une des choses qui doivent être remises en question lorsqu’une femme est enceinte. La plupart des femmes enceintes peuvent continuer à conduire sans danger, mais il est important de prendre des précautions supplémentaires pour assurer un niveau de sécurité supplémentaire.

Pour vous guider, voici quelques mesures à respecter pour ne courir aucun risque :

  • Adopter la bonne position au volant afin de prévenir les éventuelles complications durant la grossesse ;
  • Se munir des accessoires indispensables durant le trajet. Par exemple, une bouteille d’eau, un encas à grignoter, une trousse de médicaments (Paracétamol ou Spasfon en cas de contraction)

Pour plus de sécurité en voiture, la femme enceinte devra obligatoirement mettre la ceinture de sécurité comme tous les autres passagers. D’ailleurs, la ceinture de sécurité est préconisée pour tous les usagers de la route, que vous utilisiez un vélo, une moto ou un véhicule.

Afin que vous soyez à l’aise, placez la ceinture sous l’os de votre bassin. Si vous ressentez un certain gène ou si la ceinture est trop serrée, vous pouvez mettre des adaptateurs spéciaux. Ils permettront de protéger la mère et son bébé des chocs de freinage de la voiture, d’une pression sur le ventre de grossesse et autres.

Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez mettre un coussin derrière votre dos pendant la conduite. Toutefois, si certains gènes persistent, il ne faut pas prendre de risque. De ce fait, il vaut mieux éviter de conduire la voiture.

Pour être à l’aise pendant la conduite, la future mère devra donc adopter la bonne position et à son aise, cela afin de manipuler avec aisance le volant et d’appuyer sur les pédales sans difficulté.

Femme enceinte et la conduite auto : les risques à savoir durant la grossesse

femme enceinte conduisant une voiture

Pour commencer, les femmes qui attendent un bébé doivent faire attention sur leur position de conduite. Il est important de s’asseoir confortablement et de bien s’appuyer contre le dossier pour éviter tout mouvement ou torsion inutile du corps. Les femmes enceintes doivent prendre des pauses supplémentaires pour éviter la fatigue et ne devraient pas conduire sur de longues distances sans s’arrêter. Il est également important d’utiliser une ceinture de sécurité, et si possible, des coussins de sécurité supplémentaires pour donner plus de confort et de sécurité.

Vous devez savoir que la conduite en elle-même ne comporte pas de risque pour une femme enceinte, mais ce sont les symptômes de la grossesse qui sont souvent dangereux (la fatigue, les nausées, l’hypertension, et autres). Ces symptômes peuvent occasionner les risques d’accidents de la circulation, car la vigilance de la femme enceinte sera réduite.

De plus, lorsque la femme enceinte est assise trop longtemps, notamment à cause de la conduite auto, diverses douleurs dans le ventre peuvent surgir, et même des contractions. Une contraction prématurée (avant l’accouchement prévu) peut perturber la concentration.

Selon certains spécialistes, lorsqu’elle est assise trop longtemps, une femme enceinte risque d’avoir des lombalgies, de la sciatique, et quelquefois une insuffisance veineuse. Il est conseillé qu’une femme enceinte ne doit pas conduire pas plus de 2 à 3 heures d’affilés pour éviter les risques d’accident. Toutefois, avant de conduire, il est de rigueur de demander l’avis du médecin, surtout si elle présente une grossesse difficile. Mais, en règle générale, une future mère peut conduire pendant la grossesse.

Si vous partez en voyage, donc des trajets plus longs en voiture, après les premières heures de conduite, préférez une position plutôt allongée durant le reste de la route à faire, pour détendre le ventre.

En outre, les femmes enceintes doivent s’assurer qu’elles n’ont pas pris de médicaments qui pourraient affecter leurs capacités de conduite. Il est important de prendre conseil auprès d’un professionnel de santé pour savoir quels médicaments sont sûrs et adaptés à la conduite.

En cas d’accident de la route, le premier geste à adopter est d’aller dans les urgences pour un monitoring et un contrôle échographique pour garantir la santé du bébé.

Amandine Carpentier

Essayez Gratuitement notre Comparateur de Mutuelles et Assurances Santé !