Semaine de grossesse et semaine d’aménorrhée, comment les calculer ?

Une fois que le test de grossesse est positif, neuf mois de grossesse commencent. La femme enceinte commence alors à suivre l’avancée de sa grossesse pour savoir si son bébé évolue normalement. Pour cela, il existe deux méthodes efficaces pour effectuer ce suivi de grossesse : le calcul des semaines d’aménorrhée et le calcul des semaines de grossesse. Ce billet va vous expliquer comment faire le calcul de ces types de semaines dans tous les détails.

Qu’est-ce que la semaine d’aménorrhée et la semaine de grossesse

Afin de connaître l’évolution d’une grossesse, il est primordial de réaliser quelques calculs pour pouvoir bien préparer les affaires du bébé et de connaître la date prévue pour l’accouchement. Ces deux méthodes renseignent les évolutions de la grossesse d’une femme.

  • La semaine d’aménorrhée : elle se définit par l’absence du cycle menstruel ou des règles chez la femme enceinte. C’est également le premier signe évident pour déterminer une grossesse. Le calcul de la semaine d’aménorrhée permet d’obtenir la date précise de l’accouchement, car la date avec laquelle il faut commencer à compter est connue. De plus, c’est la méthode la plus courante et la plus utilisée par de nombreux professionnels durant un examen trimestriel et au cours d’une échographie ;
  • La semaine de grossesse : elle permet de connaître l’évolution et la santé du bébé tout au long de la période de transition de la femme jusqu’à la maternité. Il faut rappeler que la période de fécondité ne dure que cinq jours, et que toutes les femmes n’ont pas le même cycle menstruel. En effet, certaines femmes ont un court cycle, soit de 25 jours, tandis que d’autres ont un cycle plus long, soit de 30 jours. Contrairement à la semaine d’aménorrhée, la date précise de l’ovulation et de la conception du bébé n’est pas toujours connue.

Comment se calculent la semaine de grossesse ou SG et la semaine d’aménorrhée ou SA ?

Ces deux méthodes de suivis de grossesse sont étroitement liées. Mais d’abord, pour éviter de se tromper dans un calcul de semaine de grossesse ou de semaine d’aménorrhée, il vous faut un calendrier spécial de grossesse. Ce calendrier vous permettra de noter tous les changements et tous les calculs faits au cours de votre grossesse.

Comment se calcule la semaine de grossesse ?

Pour calculer la semaine de grossesse, il faut compter à partir du jour présumé comme jour de l’ovulation. Par exemple, si l’ovulation a eu lieu le 15 juillet, alors la date de l’accouchement sera aux alentours du 15 avril de l’année prochaine. Dans ce cas, la 39ᵉ semaine de grossesse est pour la semaine de 8 avril, tandis que la première semaine de grossesse est entre le 15 et le 22 juillet, soit la semaine de la fécondation.

Comment se calcule la semaine d’aménorrhée ?

femme enceinte regardant dans le calendrier son jour d'accouchement

Le calcul de la semaine d’aménorrhée se base sur le cycle menstruel de la femme. Il est connu que le cycle n’est pas le même pour toutes les femmes, même si la moyenne est de 25 jours. En revanche, la semaine d’aménorrhée débute le premier jour des dernières règles en date. C’est pourquoi les professionnels utilisent la semaine d’aménorrhée pour suivre l’évolution du bébé. En effet, au lieu de calculer la date probable de fécondation, on peut toujours se servir de la date de début de la semaine d’aménorrhée, la date notée sur un calendrier par de nombreuses femmes.

Comment convertir la semaine de grossesse en semaine d’aménorrhée ?

Bien évidemment, la semaine de grossesse peut être reconvertie en semaine d’aménorrhée.

Pour ce faire, il vous suffit d’ajouter deux semaines au nombre de semaines de grossesses obtenu et vous obtiendrez votre conversion de semaine de grossesse en semaine d’aménorrhée.

Comment se calcule la durée de la grossesse ?

Avant de faire le calcul de la semaine de grossesse ou de la semaine d’aménorrhée, il faut savoir calculer la durée de la grossesse. Plus précisément, la progression de la grossesse se calcule en semaines plutôt qu’en mois. La raison de cette unité de temps est qu’il est plus facile de suivre l’évolution de l’embryon jusqu’au fœtus, en se basant sur le nombre de semaines. De plus, l’embryon se développe avec une grande rapidité à partir de la 9ᵉ semaine de grossesse.

On sait effectivement qu’une grossesse normale dure neuf mois, à peu près 280 jours. Cependant, la taille et le poids du bébé en évolution varient d’une femme à une autre. Pour faire simple, sachez que les neuf mois de grossesse sont l’équivalent de trente-neuf semaines de grossesse ou sinon de quarante-et-une semaines d’aménorrhée.

Une femme a toujours besoin de connaître l’avancée de sa grossesse pour se tenir prête le jour de l’accouchement. Le calcul de semaine de grossesse et de la semaine d’aménorrhée est simple à effectuer et peut même être réalisée à la maison. Outre ces méthodes, l’échographie permet également de suivre l’avancée d’une grossesse, sachant qu’une femme enceinte doit consulter un professionnel au moins une fois par mois.

Amandine Carpentier

Essayez Gratuitement notre Comparateur de Mutuelles et Assurances Santé !