Mon bébé tousse beaucoup, que faire ?

Vous vous en êtes certainement déjà rendu compte : les bébés ont tendance à tousser plus souvent qu’un adulte. Bien sûr, cela ne devrait pas devenir une source d’inquiétude, mais il peut arriver que cela soit le signe d’une infection ou d’une autre affection respiratoire dont il faut se préoccuper. Découvrez dans ce billet tout ce qu’il faut savoir sur la toux infantile et surtout, les différents traitements possibles pour un bébé.

Quelles sont les causes de la toux chez un bébé ?

La toux est un mécanisme normal que l’organisme effectue pour se débarrasser des sécrétions pouvant gêner la voie respiratoire de l’enfant. Toutefois, la toux peut se présenter sous différentes formes selon le niveau des infections présentes dans les voies respiratoires du bébé :

  • L’enfant tousse sèchement : c’est le signe que les bronches du bébé sont irritées. La toux sèche peut durer, car plus l’enfant tousse, plus ses broches s’irritent ;
  • L’enfant tousse grassement : une toux grasse indique la présence des sécrétions dans les voies respiratoires de l’enfant. La toux est alors un moyen pour expulser les sécrétions, qui se trouvent, en général, dans la gorge et dans les poumons de l’enfant. Cependant, une toux grasse n’est pas toujours le symptôme d’infection de poumons chez les bébés et peut-être seulement un simple rhume ;
  • L’enfant tousse et le son est similaire à un aboiement de chiens : c’est une forme de toux causée par un faux croup, appelée aussi laryngite, qui est une enflure des voies respiratoires. Ce type de toux est bénigne et s’estompe au bout d’une semaine si elle est bien traitée ;
  • L’enfant est victime d’une quinte de toux régulière, suivi d’une inspiration semblable à un chant de coq : c’est une forme de toux qui est signe d’une coqueluche. La toux s’accompagne de rougissement du visage et des yeux larmoyants. L’enfant peut même vomir, une conséquence de l’effort fourni en toussant ;
  • L’enfant tousse, suivi d’une respiration sifflante : c’est une forme de toux pouvant être causée par l’asthme. Toutefois, une toux non sifflante peut aussi être un signe de l’asthme, il faut consulter un médecin pour déterminer la maladie que l’enfant a contractée.

Les allergies aux pollens, à la poussière et aux produits chimiques peuvent également provoquer une toux chronique chez les bébés, car leur système immunitaire encore immature est incapable de lutter contre les agents allergènes. Parfois, la toux peut être associée à des maladies respiratoires telles que l’asthme, la pneumonie et la coqueluche.

Le bébé peut être victime d’un asthme, d’une laryngite, d’un reflux gastrique ou même d’une bronchiolite. Si le bébé qui présente ce dernier symptôme peut demander une hospitalisation. Il faut donc que les parents consultent un pédiatre pour connaitre si la maladie est un risque pour sa santé. Quant aux autres symptômes, le médecin prescrira le traitement approprié pour apaiser et traiter la toux chez l’enfant.

Quels sont les autres symptômes pouvant accompagner la toux chez le bébé ?

Père caresse son bébé malade

En effet, si le bébé a contracté une maladie, la toux sera accompagnée d’un ou plusieurs autres symptômes qui sont :

  • Un écoulement du nez ;
  • Une grande fatigue ;
  • Une légère fièvre ; 
  • Une perte d’appétit ;
  • Une grande irritabilité de l’enfant ; 
  • Un gonflement de ganglions.

Si plusieurs de ces symptômes se présentent chez l’enfant, avec la toux, bien sûr, il faut l’apaiser et donner le traitement adéquat pour que sa santé n’en soit pas perturbée.

Comment soulager la toux de mon bébé ?

Les parents peuvent traiter eux-mêmes la toux des enfants, sans avoir à consulter un médecin. Dans ce cas, ils peuvent :

  • Laver le nez du bébé avec de l’eau saline afin d’éliminer les sécrétions ;

Hydrater régulièrement votre bébé avec de l’eau ou de la soupe. Éviter de lui offrir des boissons acides pour ne pas aggraver le mal de gorge. 

  • Aérer la chambre du bébé pour faciliter sa respiration ;
  • Si l’enfant est victime d’une quinte de toux, il faut le tenir à la verticale pour l’aider à respirer librement ; 
  • Lui donner des médicaments sur ordonnance du médecin ;
  • Surélever son oreiller la nuit pour que son nez ne soit pas bouché par les sécrétions ;
  • Préparer des repas en purée si le bébé ne veut pas manger.

De nombreux parents trouvent que les humidificateurs d’air sont très utiles pour soulager la toux de leur bébé. L’humidité aide à diluer les sécrétions nasales et à les expulser plus facilement, réduisant ainsi l’inconfort et la toux du bébé.

Faire des remèdes maison à base de plantes comme la racine de guimauve ou la mélisse sont également connues pour aider à soulager la toux, le rhume et les maux de gorge des enfants.

Quand devrais-je me rendre chez le médecin ?

Votre bébé peut avoir besoin d’un traitement médical si :

  • Si la fièvre atteint les 38 °C ; 
  • Si l’enfant perd du poids à vue d’œil ; 
  • Si la toux ne s’estompe pas au bout d’une semaine ;
  • Si la respiration du nourrisson devient sifflante, même s’il ne tousse pas.

Si votre bébé présente l’un de ces symptômes, demandez l’avis de votre médecin de famille afin de recevoir le bon diagnostic et le traitement adéquat.

La santé d’un bébé doit être constamment surveillée au risque de mettre en danger sa vie. Les parents doivent toujours assurer le bien-être de leurs enfants et ne pas hésiter à consulter un médecin si des symptômes anormaux se présentent.

Amandine Carpentier

Essayez Gratuitement notre Comparateur de Mutuelles et Assurances Santé !