7 signes montrant que son chien n’a pas le moral !

moral chien

Les chiens ne parlent pas notre langage, mais ils peuvent pourtant signaler à leur entourage lorsqu’ils ne se sentent pas bien. Victor Hugo disait « Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme ». Les chiens peuvent ainsi tomber malade ou ne pas avoir le moral. Il existe un certain nombre de signes que vous pourrez facilement identifier et qui vous indiqueront si votre animal présente une douleur ou non.

➜ Assurez votre Animal de Compagnie et réalisez des économies de vétérinaire !

Un changement d’habitude et d’état de santé causé par des douleurs chroniques

Quelques signes sont très évocateurs :

  • Le changement de comportements et d’attitudes : Les changements de comportement comme l’abattement, l’agressivité soudaine, le changement d’attitude brutal et prolongé sont souvent les signes de maladie ou de mauvaise humeur chez un chien. Il reste tapi dans un coin, gémit ou reste prostré et se montre anormalement calme. Il peut devenir trop discret ou ne plus suivre les mêmes habitudes et se désintéresse aux choses qu’il aimait faire avant.
  • Une mauvaise condition physique : Chaque maladie, même bénigne, provoque des changements dans le fonctionnement normal du corps. Si le chien ne va pas bien physiquement, il ne sera pas joueur, se couchera beaucoup plus, essaiera de se cacher dans un endroit sombre. De plus, un chien qui souffre présente souvent un regard éteint, triste et absent, il est replié sur lui-même et moins « vivant » qu’à son habitude.
  • Il souffre de troubles digestifs et/ou urinaires : les troubles de la digestion chez le chien se manifestent par différents symptômes : les vomissements, la présence de sang dans les selles, les diarrhées ou encore la constipation. Les chiens en bonne santé répondent, en principe, aux ordres de leur maître, ont bon appétit, défèquent régulièrement et urinent normalement. Cependant, vous allez constater que votre chien n’est pas normal si son appétit diminue, s’il refuse de manger ou mange moins. Le changement du comportement alimentaire d’un chien doit ainsi alerter son maître, car c’est souvent un signe révélateur d’un problème de santé. De plus, les chiens, comme les humains, peuvent souffrir de l’infection urinaire, de la constipation ou d’autres problèmes d’estomac. Ils peuvent avoir des difficultés à évacuer les selles, à uriner, à respirer et à digérer.
A lire aussi :  Quelle est la meilleure mutuelle pour chien ?

Les comportements spécifiques d’un chien anormal

Il peut aussi arriver que le chien ait des comportements vraiment anormaux. En voici quelques exemples :

  • Le chien ne se montre pas beaucoup et dort longuement : un chien a souvent tendance à s’isoler et à beaucoup dormir lorsqu’il a mal ou ne se sent pas bien, stressé, triste ou en dépression. Il ne participe pas et est moins actif au quotidien. La longueur de la durée de sommeil de nos chiens est une source d’inquiétude fréquente et de nombreuses maladies comme le cancer et l’arthrose peuvent souvent provoquer une léthargie chez le chien. Vous devez alors consulter votre vétérinaire afin d’ausculter votre animal de compagnie ou donner à votre chien une routine avec des activités comme les jeux et les promenades qui peuvent stimuler et améliorer sa condition mentale et physique.
  • Le chien est hyperactif : un chien hyperactif est par définition agité. L’agitation est une perturbation du comportement moteur, psychique et relationnel suscitant une réaction d’intolérance de l’entourage et du milieu. Un chien qui souffre ne sait pas toujours dans quelle position s’installer. Il a tendance à se lever, à se coucher ou à s’asseoir en changeant régulièrement de position, comme s’il cherchait celle qui lui cause le moins de souffrance.
  • Il montre des comportements agressifs : les comportements agressifs chez le chien sont souvent anormaux. En effet, l’agressivité peut être une conséquence de la peur ou de l’anxiété. Celle-ci est un signe de souffrance chez les chiens et ils peuvent ainsi se mettre à grogner, à montrer les crocs ou même à mordre. Un chien qui souffre peut refuser d’être approché ou touché, il peut grogner pour vous montrer qu’il refuse le contact à cause de la douleur qu’il endure.
  • Trop se lécher : le chien qui se lèche s’exprime ! Le léchage est un acte naturel et aussi un mode de communication utilisé par les chiens depuis leur plus tendre enfance. Cependant, la constatation d’un léchage compulsif, persistant, intense et fréquent est souvent le signe d’une souffrance physique d’un chien, surtout pour des chiens âgés avec arthrose.
A lire aussi :  Les avantages d'une mutuelle santé pour votre animal

Pour conclure, plusieurs symptômes peuvent être constatés chez les chiens quand ils souffrent d’une pathologie ou de troubles comportementaux. Certains signes sont faciles à repérer si vous faites attention à vos chiens, pourtant d’autres sont moins visibles et sont difficiles à reconnaître. Ainsi, nous vous conseillons de consulter un vétérinaire si vous avez le moindre doute sur l’état de santé de votre chien pour qu’il l’examine. De nombreuses mutuelles santé pour animaux remboursent les soins vétérinaires. Vos amis à quatre pattes ont aussi besoin de soin et d’attention, tout autant que les humains.

➜ Assurez votre Animal de Compagnie et réalisez des économies de vétérinaire !

Amandine Carpentier

Partages :