Comment souscrire à la complémentaire santé Maif ?

complementaire sante maif

Les complémentaires santé ont pour mission principale de procéder au remboursement, en totalité ou en partie, des dépenses de soins médicaux qui ne seraient pas remboursées par les assurances maladies. De nombreuses propositions sont proposées sur le marché en France, ce qui ne facilite pas la tâche des bénéficiaires pour trouver la meilleure formule d’assurance.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Afin de vous guider dans votre approche, nous vous proposons de consulter l’article qui suit pour prendre connaissance des modalités du contrat individuel, des démarches d’inscription et de prise en charge des dépenses médicales avec la Maif.

Comment procéder pour souscrire à l’assurance maladie de la Maif ?

Pour pouvoir profiter d’un remboursement des dépenses médicales qui excèdent l’assurance maladie, il est tout d’abord indispensable de procéder à la souscription à une complémentaire santé Maif.

Cette procédure est réalisable en ligne et n’est pas conditionnée par un âge de souscription maximum. Vous devez savoir qu’il y a différentes formes de formules, qui sont chacune destinées à un profil précis, telles que :

  • la mutuelle destinée aux étudiants ;
  • la mutuelle destinée aux seniors ;
  • la mutuelle destinée aux seniors ;
  • la mutuelle destinée aux personnes en situation de chômage.

Avant de réfléchir à la souscription, il convient donc de choisir la mutuelle qui convient le mieux à votre propre profil pour bénéficier de la couverture la plus favorable à votre situation. La législation française a en effet permis la création d’une mutuelle particulière pour les métiers libéraux et de TNS pour les professions non salariées ; ce sont les lois Madelin qui ont notamment rendu possible la naissance de ces mutualités.

A lire aussi :  Tout savoir sur le prix d'une bonne mutuelle

De plus, les salariés frontaliers ont aussi une mutuelle qui prend en compte le fait qu’ils sont amenés à avoir des soins médicaux spécifiques, parce qu’ils ont le devoir d’être couverts dans les différents pays.

Il est recommandé de bien vous informer avant la souscription d’une assurance complémentaire santé, puisque les conditions sont susceptibles d’être modifiées en fonction du profil, de même que la couverture et le financement qui sont liés au niveau de l’assurance sélectionnée.

Que faire pour être pris en charge par la complémentaire santé de la Maif ?

De manière générale, les tiers payants de la mutuelle Maif ne sont tenus à aucune procédure pour faire une demande de remboursement des dépenses médicales relatives à la complémentaire santé, étant donné que c’est le régime d’obligation (RSI, Sécurité sociale et autres) qui prend en charge la partie déclaration des dépenses engagées au niveau de la mutuelle de façon directe.

Le système de tiers payant de la Maif permet de faciliter toutes les procédures de remboursement, notamment en évitant l’avance des coûts des médicaments et des coûts d’hospitalisation. Cette possibilité est possible par des accords pris avec plusieurs professionnels de santé, tels que les docteurs, les pharmaciens, les cabinets de radiologie et les centres d’analyses.

Lorsque vous n’êtes pas en présence de votre carte de mutualité au moment de la visite d’une consultation ou de la vente de médicaments, vous pouvez faire une demande de prise en charge par la mutuelle Maif.

Pour ce faire, il faut faire une simple demande par écrit, que ce soit en ligne ou bien directement au bureau central de la mutuelle, afin de pouvoir profiter d’un remboursement de vos dépenses médicales.

Il est alors nécessaire de préciser le RIB de votre compte en banque, parce que le remboursement se fait habituellement très vite, 48 heures après avoir reçu le relevé de remboursement du régime complémentaire par un virement bancaire.

A lire aussi :  Quels sont les avantages de la complémentaire santé PRO BTP ?

Combien coûte une assurance maladie complémentaire Maif ?

Le tarif d’une assurance santé est différent et est déterminé en fonction de différents critères, à savoir :

  • le degré de couverture retenu ;
  • la prise en charge sélectionnée : certaines sont plus coûteuses que d’autres telles que l’optique et les soins des dents ;
  • le régime obligatoire de la personne assurée : il s’agit essentiellement de la sécurité sociale ;
  • le lieu de résidence de la personne assurée et son âge ;
  • la composition de la famille de la personne assurée ;
  • l’organisme sélectionné pour la souscription d’une mutualité santé.

Lorsque ces différents facteurs sont des éléments importants à considérer, c’est en effet en grande partie du fait des organismes d’assurance, dans la mesure où certains rejettent, par exemple, la possibilité d’augmenter les contributions de l’assuré dès le 3ème enfant.

Il est donc indispensable de se procurer les formules proposées par les organismes d’assurance avant de procéder à la souscription.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur de Mutuelle et Assurance Santé !

Partages :